Rechercher l’unité du Ki, du Corps et de l’Esprit.

L'Aïkido

Ô Senseï Morihei Ueshiba (1883 – 1969)

Né à Tanabe, fils de propriétaires terriens, Morihei Ueshiba étudie dès son plus jeune âge la religion bouddhiste et pratique intensivement le ju-jitsu et le ken-jutsu, cherchant à forger son âme et son corps.

A 20 ans, il intègre l’armée japonaise tout en continuant de se former à différentes pratiques martiales ancestrales.

En 1921, il ouvre son propre dojo, qui attire de nombreux disciples. Sa réputation allant grandissante, il devient Instructeur d’Aïkibudo dans de nombreux lieux de pouvoir.
En 1945, lors de la capitulation du Japon, l’empereur Hirohito déclare « …nous avons résolu d’ouvrir la voie à une paix grandiose pour toutes les générations à venir … ».

Marqué par les atrocités de la guerre et le cataclysme de la capitulation, Morihei Ueshiba achève de transformer son approche martiale en une « voie de l’harmonie ».
Il travaille sans relâche au développement et à la promotion de l’Aïkido, assisté par son fils Kisshomaru et nombre d’uchi-deshi qu’il envoie de par le monde.

Ju-jitsu : art martial enseigné aux samouraïs de l’époque Edo, mélangeant techniques de percussion et travail au sol.

Ken-jutsu : art du sabre des samouraïs dans le Japon féodal.

Uchi-deshi : disciple vivant à temps complet chez son maître.

L’Aïkido et sa philosophie

Puisant ses fondements dans le bouddhisme, le shintoïsme, le confucianisme et le taoïsme, l’Aïkido est avant tout un « art martial » de la connaissance de soi et de son rapport à l’autre.

Mettant en avant les quatre vertus que sont le courage, la sagesse, l’amour et l’empathie, l’Aï-ki-do (littéralement la voie de l’harmonie des énergies) nous porte à travailler 9 piliers :

– l’ouverture d’esprit et la sincérité (Kaïten) ;

– la maîtrise de soi (Osae) ; 

– considérer les choses sous tous les angles (Shiho, Ura, Omote) ;

– se tenir bien campé entre ciel et terre (Tenshi) ; 

– trouver le bon rythme et la puissance à travers la respiration (Kokyu) ;

– aller au contact pour s’harmoniser (Irimi) ; 

– faire preuve de détermination et d’intuition (Aiki-ken, Aiki-jo) ; 

– rebondir après un échec ou une erreur (Ukemi) 

– traiter l’inconnu (Ushiro).

Maitre Ueshiba disait « la vraie victoire est la victoire sur soi, ici et maintenant »

Bouddhisme : être ici et maintenant, centré sur soi et en relation avec son environnement (zazen)

Shintoïsme : voie de l’énergie de la vie.

Confucianisme : structure de l’ordre social, avec ses aspects hiérarchiques et moraux.

Taoïsme : influence subtile dans l’élaboration des techniques, par la prise en compte des polarités : Yin/Yang, Omote/Ura, Irimi/Tenkan, Ki awase/Ki hazuchi, …

 

LE CLUB

Kanji : idéogramme issu des caractères chinois, ayant une ou plusieurs expressions phonologiques.
Hiragana : système d’écriture permettant de transcrire la langue japonaise sans ambiguïté, au contraire des kanjis

Ki awase

Ki signifie l’énergie, le souffle. L’idéogramme kanji exprime l’énergie sous ses deux formes.
La croix en bas à gauche symbolise le boisseau de riz, le reste un récipient et son couvercle.
Le riz nourrit l’homme et lui donne sa force. C’est un élément terrestre d’essence Yin.
La vapeur qui s’échappe et l’air contenu sont des éléments sublimes d’essence Yang.

Awase se traduit par ensemble, au même temps, unité. Son kanji est celui de l’harmonie Aï. La partie haute Jin matérialise l’homme, l’humanité dans son ensemble. Ensuite vient Ichi, le chiffre 1 et enfin Kuchi, la bouche. Une seule voix pour l’humanité ou parler ensemble d’une seule voix. 

Vient enfin l’hiragana créant la prononciation  ki-awase au lieu de ki-aï.

Ki awase, chercher à s’harmoniser avec le partenaire (Aïte), est une recherche fondamentale et permanente en Aïkido.  Cette harmonie doit être totale aussi bien sur les plans physique, technique qu’énergétique. Elle donne tout son sens au mouvement et toute sa puissance à la technique.
Seule la pratique régulière permet d’appréhender et d’acquérir ki awase, qui finit par se répandre à l’extérieur du dojo, dans nos vies personnelle, professionnelle, …

Ki awase est une association loi 1901 dont le but est la pratique de l’Aïkido et la promotion de sa philosophie.

Créée début 2021, elle est le fruit d’une rencontre inattendue avec Mme le Maire et la volonté d’un enseignant de bâtir son propre dojo, pour élargir sa recherche au-delà des techniques et explorer la philosophie de l’Aïkido dans toutes ses dimensions.

Bénéficiant d’un dojo tout neuf, mis à disposition par la municipalité de Beignon, Ki awase se veut être un club « familial », destiné au plus grand nombre, débutants comme confirmés, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes de toutes conditions physiques, qui souhaitent découvrir ou faire vivre les valeurs de l’Aïkido.

L'ENSEIGNANT

« Ma véritable rencontre avec l’Aïkido date de 2004, année qui m’a vu monter sur un tatami pour pratiquer.
Je n’en suis jamais redescendu. J’avais déjà croisé cet art martial avec Toshiro SUGA, en 1982, puis plus tard dans le cercle familial.
Le dojo est un lieu préservé, de rencontres, de confrontations bienveillantes où l’on progresse tous ensemble, chacun selon ses propres besoins.
L’égo pas plus que la compétition n’y ont droit de cité, car contraires aux fondements même de l’Aïkido.
Morihei Ueshiba, son fondateur, a su faire le lien entre les samouraïs du Japon féodal et notre monde moderne, entre une époque de raffinement, de domination par les armes, de guerres et une société toujours plus marquée par la technologie, la vitesse, l’individualisme, en offrant une autre voie.
J’aime l’exigence de cet art martial, sa précision, son énergie, l’attention portée au partenaire et par-dessus tout l’esprit de recherche infinie que l’on découvre au fur et à mesure de la pratique.
L’Aïkido suppose un engagement et nous enseigne l’humilité et la persévérance. La maîtrise de la technique n’est pas une fin en soi, elle doit s’accompagner d’une recherche sur soi »
Didier Bliard
Enseignant, 2ème Dan - BF

LES HORAIRES

  • Horaires des cours

  • Lundi - Enfants 7-12 ans 17h30 - 18h30
  • Lundi - Adultes et juniors 18h30 -20h30
  • Samedi - Adultes & Juniors 09h30 - 11h00
  • Samedi - Ateliers thématiques 11h00 - 12h00

Dojo de Beignon
Complexe sportif rue du Stade
06.80.38.28.24

aikido.kiawase.beignon@gmail.com